Vos questions sont entre de bonnes mains

Droits de succession

Partager
Envoyer par email

Le montant des droits de succession dépend de la qualité de l'héritier.

Calculatrice, stylo et pièces sur un bureau

En l'absence de dispositions du défunt, la dévolution de la succession est dite « ab intestat » : sans testament. La transmission du patrimoine aux héritiers est alors organisée par la loi.

Cette transmission ne se fait pas à titre gratuit :

  • en fonction du degré de parenté de l'héritier avec le défunt, des droits de succession variables sont dus,
  • la procédure entraîne également des frais de succession.

Droits de succession : abattements selon degré de parenté

L'abattement est la part sur laquelle l'héritier ne paie pas de droits de succession.

Une fois le montant de l'abattement retranché de la valeur du patrimoine reçu, les droits de succession sont calculés en fonction de la qualité de l'héritier.

Calculez vos frais de succession Gratuitement

Abattements sur les droits de succession : tableau des montants

Pour les décès intervenus à compter du 17 août 2012, le montant des abattements dépend du degré de parenté de l'héritier avec le défunt :

Droits de succession et abattements
Degré de parenté Montant
Conjoint survivant et partenaire de PACS Exonération des droits de succession
Héritier en ligne directe : ascendants et descendants. 100 000,00 €
Collatéral privilégié : frère ou sœur 15 932,00 €
Collatéral ordinaire : neveu ou nièce 7 967,00 €
Autres (oncle ou tante, cousins, héritier sans lien de parenté avec le défunt) 1 594,00 €

Droits de succession : cas spécifiques d'exonération et d'abattements

Les frères et sœurs sont - au même titre que les conjoints et partenaires de PACS - exonérés de droits de succession si :

  • ils sont célibataires (veufs, divorcés...),
  • ils sont infirmes ou âgés de plus de 50 ans,
  • ils habitaient avec le défunt pendant au moins 5 ans avant le décès.

L'héritier handicapé physique ou mental bénéficie d'un abattement supplémentaire de 159 325 €.

En cas de donation antérieure de moins de 15 ans, l'abattement et le barème des droits de succession sont calculés après report de la donation.

Calcul des droits de succession : barème

Le barème est le pourcentage de droits de succession dont l'héritier doit s'acquitter après abattement.

Pour les décès intervenus à compter du 31 juillet 2011, le barème dépend, tel qui suit, du degré de parenté de l'héritier avec le défunt.

Droits de succession : calcul
Degré de parenté Montant Barème
Conjoint survivant et partenaire de PACS Exonération des droits de succession.
Héritier en ligne directe Jusqu'à 8 072 €. 5,00%
Entre 8 072 et 12 109 €. 10,00%
Entre 12 109 et 15 932 €. 15,00%
Entre 15 932 et 552 324 €. 20,00%
Entre 552 324 et 902 838 €. 30,00%
Entre 902 838 et 1 805 677 €. 40,00%
Plus de 1 805 677 €. 45,00%
Collatéral privilégié Moins de 24 430 €. 35,00 % sauf exonération
Plus de 24 430 €. 45,00 % sauf exonération
Autre héritier Neveux et nièces, oncles et tantes, cousins. 55,00%
Héritier sans lien de parenté avec le défunt. 60,00%

Exemple : X hérite de son père d'une maison de 800 000 €. En tant que descendant, il bénéficie de l'abattement applicable en ligne directe, soit 100 000 €. Les 100 000 € sont retranchés à la valeur du bien hérité : 800 000 – 100 000 = 700 000.

Les droits de succession sont payés sur 700 000 € :

  • 5 % sur la première tranche de 8 072 € : 403,60 € ;
  • 10 % sur la deuxième tranche de 4 037 € : 403,70 € ;
  • 15 % sur la troisième tranche de 3 823 € : 573,45 € ;
  • 20 % sur la quatrième tranche de 536 392 € : 107 278,40 € ;
  • 30 % sur la cinquième tranche de 147 676 € : 44 302,80 €.

X paye des droits de succession d'un montant de 152 961, 95 €. Il hérite donc réellement de :

800 000 - 152 961,95 = 647 038,05 €

L'héritier qui a au moins 3 enfants bénéficie de réductions sur le montant des droits de succession :

  • 610 € par enfant, à partir du 3e, pour une succession en ligne directe ;
  • 305 € par enfant, à partir du 3e, pour une succession hors ligne directe.

Faites une simulation de vos frais succession

Exemple : X a 4 enfants lors de la succession de son père. X bénéficie d'une réduction de 1.220 € (610 x 2) sur le paiement de ses droits de succession.

Paiement des droits de succession

Les héritiers s'acquittent des droits de succession auprès du Service des Impôts des Entreprises du domicile du défunt, lors de la déclaration de succession.

Le paiement se fait en numéraire (chèque ou espèces) ou en nature (titres, biens mobiliers ou immobiliers).

L'héritier peut bénéficier de facilités de paiement : paiement différé ou fractionné. En contrepartie, l'héritier devra s'acquitter d'intérêts.


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
Jean-Michel Moravie

Assureur conseil

Expert

Christophe L.

Particulier - Retraité du secteur bancaire

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Pour aller plus loin

Comment payer ses droits de succession ?

Vous avez la possibilité de payer vos droits de succession de trois manières : immédiatement au moment de recevoir la succession ; par différé de paiement ; en divers paiements fractionnés. Normalement, le règlement se fait au moment de la  [...]

S'acquitter des droits de succession sur une entreprise

Les droits de succession relatifs à l'héritage ou la donation d'une entreprise peuvent être différés de cinq ans dans un premier temps, puis fractionnés en 10 ans, à raison d'un paiement tous les six mois. La société reçue doit répondre à certains  [...]

Succession : comment éviter les dettes ?

Un héritier acceptant une succession s’engage également à régler les dettes du défunt, même celles dont il n’a pas connaissance. Comment éviter d’hériter de dettes supérieures à la valeur du patrimoine, et que faire si cette situation se présente ?  [...]

Calculer l'impôt sur la succession

Calculer le montant de l'impôt sur les successions est le travail d'un notaire, qui va d'ailleurs s'atteler à vous en faire payer le moins possible. Si lui seul est capable de vous en donner le montant, vous pouvez cependant vous livrer à un petit [...]

Porte fort succession

Le "porte-fort" est une procédure qui permet à un héritier d'agir seul, sans les éventuels autres héritiers, juste après le décès de celui dont on hérite. Le porte-fort désigne l'acte en lui-même, mais aussi l'héritier qui se "porte fort". Remarque : le [...]

Réduire les droits de succession de ses enfants

En principe, les enfants paieront les mêmes droits de succession, qu'ils reçoivent leur patrimoine suite à une donation ou suite à une succession. Abattement possible de 100 000 € Le donataire (celui qui reçoit) et l'héritier bénéficient d'un abattement d [...]


Vous voulez organiser vos frais de succession ?

Faites une simulation gratuite !

Optimisez vos frais de succession.

Gratuit et sans engagement !



Newsletter

Chaque semaine des astuces et des actus dans votre boîte aux lettres !
Inscrivez-vous maintenant :

Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.

Liens rapides

Tout le guide pratique succession

article
172223
Droits de succession : montant des droits de succession
Au décès d’un proche, le patrimoine est transmis aux héritiers : ils doivent régler des droits de succession - Tout sur ComprendreChoisir.com
http://succession.comprendrechoisir.com/comprendre/droits-de-succession
cout-droits-succession
cms