Réponses d'experts

Sommaire
Lettres
et contrats  
En savoir plus

Succession heritage

Le règlement de la succession comporte plusieurs étapes, selon la consistance du patrimoine.

Couple sert la main à un notaire

Après le décès, certaines formalités administratives doivent être accomplies.

Elles permettent l'octroi d'avantages sociaux au profit de bénéficiaires légaux :

Il s'agit des démarches après le décès.

Calculez vos frais de succession Gratuitement

Succession héritage : l'ouverture de la succession

Première étape de la succession héritage.

La succession d'une personne est ouverte dans trois cas :

  • absence : la personne ne paraît plus à son domicile et ne donne pas de nouvelles ; au bout de 10 ans, l'absence est judiciairement déclarée : la succession est ouverte,
  • disparition : la personne disparaît dans des circonstances dangereuses, mais son corps n'est pas retrouvé (accident d'avion...) ; à la demande de tout intéressé, le juge peut prononcer le décès : la succession est ouverte,
  • décès : la personne décède ; un acte de décès est dressé : la succession est ouverte.

Gestion de la succession héritage

Deuxième étape de la succession héritage.

Une fois la succession ouverte, on procède à son règlement.

Pour cela, il est possible de faire appel à un tiers : une personne peut, de son vivant, déterminer le mandataire qui sera en charge du règlement de la succession.

Le plus souvent, on assiste à deux cas :

  • la succession est organisée par un notaire,
  • la succession est organisée par les héritiers.

Recours à un notaire pour gérer la succession héritage

L'intervention d'un notaire est obligatoire dans 4 cas :

  • testament : le défunt a prévu de son vivant un testament ; il est alors obligatoire de faire appel à un notaire, qui en révèle l'existence et l'exécute,
  • biens immobiliers : lorsque le patrimoine du défunt comporte des biens immobiliers, il est obligatoire d'avoir recours à un notaire, qui établit l'attestation de propriété immobilière et assure ainsi le transfert de propriété de l'immeuble aux héritiers,
  • donation : en cas de donation consentie par le défunt de son vivant, il est obligatoire de faire appel à un notaire, qui se charge du rapport de la donation,
  • enfants mineurs : le notaire veille au respect des intérêts des éventuels enfants mineurs.

L'intervention du notaire peut être nécessaire en cas d'impossibilité de délivrance d'un certificat d'hérédité.

Le notaire accomplit les missions suivantes :

  • dresse un inventaire du patrimoine du défunt,
  • liste les héritiers et détermine leurs droits dans la succession,
  • procède au partage du patrimoine au profit des héritiers,
  • s'occupe, le cas échéant, de l'exécution du testament, des attestations de propriété immobilière et de la déclaration de succession.

Faites une simulation de vos frais succession

Gestion de la succession héritage par les héritiers : risques de discorde

En l'absence d'enfants mineurs, de testament, de donations et de biens immobiliers, les héritiers peuvent procéder eux-mêmes au règlement de la succession.

Ils accomplissent l'inventaire et partagent le patrimoine.

Une succession a tendance à entraîner des discordes : les héritiers qui n'ont pas recours à un notaire ont intérêt à bien s'entendre.

Succession : les héritiers acceptent ou non l'héritage

Troisième étape de la succession héritage.

Lorsque l'inventaire est dressé, et que les héritiers sont identifiés, on exerce l'option successorale avant tout partage.

Les héritiers ont le choix d'accepter ou non la succession :

  • acceptation pure et simple : l'héritier reçoit sa part successorale ; en contrepartie, il est tenu au paiement des dettes du défunt, ainsi qu'aux charges et frais de la succession,
  • acceptation à concurrence de l'actif : l'héritier reçoit sa part successorale ; en contrepartie, il est tenu au paiement des dettes et des charges, mais dans la limite de ce dont il a hérité,
  • refus : l'héritier ne reçoit rien et ne paie aucune charge.

Partage de la succession héritage : étape finale

Le partage de la succession met fin à l'indivision.

Les héritiers déclarent la succession.

Enfin, ils payent les droits de succession.

En savoir plus : héritage indivision

Cette page vous a intéressé ?

Envoyer à un ami
Télécharger & imprimer le guide

Pour aller plus loin ...

  • Favoriser son conjoint dans une succession  | FICHE PRATIQUE

    Dans une situation où votre conjoint ne pourrait bénéficier d'une part importante de votre héritage qu'en l'absence de descendants, vous avez la possibilité de recourir à certains actes notariés, voir à un changement de régime matrimonial, afin de lui [...]

  • Donation à un héritier : avec ou sans dispense de ra (...)  | Astuce

    Vous avez tout à fait le droit de donner un bien à l'un de vos héritiers avant votre décès. Cette donation peut alors se faire avec ou sans dispense de rapport. Selon votre choix, cela va modifier la répartition des biens au moment de votre décès et lors [...]

  • Droit d’usage  | Astuce

    La propriété d'un bien comporte trois éléments :L'"usus" : le droit d'utiliser le bien.Le "fructus" : le droit de percevoir les fruits du bien, c'est-à-dire les revenus qu'il génère.L'"abusus" : le droit de disposer du bien, par exemple de le vendre.Le t [...]

  • Usufruit successif   | Astuce

    Être usufruitier, c'est avoir sur un bien 2 droits, qui constituent l'usufruit :le droit d'utiliser le bien ("usus") ;le droit de percevoir les revenus, les fruits du bien ("fructus").L'usufruitier n'est pas le propriétaire du bien. Il n'a pas l'"abusus" [...]

  • Concession funéraire : droits du concessionnaire et de (...)  | Astuce

    L'acquisition d'une concession est un contrat administratif. Si le concessionnaire achète le droit d'user et de jouir de la concession, il ne peut pas en revanche la céder. Quant aux modalités de transmission aux héritiers, elles sont réglementées. Suite [...]

  • Prescription succession  | Astuce

    Quand une personne décède, il faut faire une déclaration de succession. La déclaration de succession ne doit pas oublier certains biens, ni les sous-évaluer. Cette déclaration est contrôlée par l'administration fiscale (article L10 du Livre des procédure [...]

  • Qui hérite des souvenirs de famille ?  | Astuce

    En cas de décès, les biens du défunt sont répartis selon les règles de la succession. Mais, les souvenirs de famille obéissent à des principes particuliers. Zoom sur les conditions d'héritage des souvenirs de famille. Qu'est-ce qu'un souvenir de famil [...]

  • Quels actes notariés sont obligatoires dans une succes (...)  | Astuce

    Quand une personne décède, on a tendance à penser qu'il est obligatoire de passer par un notaire. Toutefois, l'appel à un notaire pour l'héritage n'est obligatoire que dans certains cas. Vous voulez savoir dans quel cas vous pouvez éviter de payer des fr [...]

 

Poser une question

Téléchargements

Le guide de la succession
Le guide de la succession

Guide, question-réponses, astuces
207 pages - 2015 - pdf

 Télécharger e-Bibliotheque : 6100 documents Gratuit

Retrouver ComprendreChoisir sur :

Succession héritage : le règlement de
la succession et de l’héritage

Newsletter

Chaque semaine des astuces et des actus dans votre boîte aux lettres !
Inscrivez-vous maintenant :

Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.

article
172209
Succession héritage : le règlement de la succession et de l’héritage
Après le décès d’un proche, la succession et l’organisation de l’héritage se font en plusieurs étapes : infos — Tout sur ComprendreChoisir.com
http://succession.comprendrechoisir.com/comprendre/succession-heritage
procedure-heritage-succession
cms